Clavier Mécanique Bluetooth :: DREVO – Calibur

Clavier Mécanique Bluetooth :: DREVO – Calibur

Il y à deux que j’ai acheté ce clavier, car je cherchais un modèle compact, avec bluetooth et si possible, rétro-éclairé. Et bien, aujourd’hui, deux ans après, jours pour jours, voici son compte-rendu.

Il est super réactif, doté de 71 touches, doux au toucher, avec mon style de frappe, je suis vraiment ravi de savoir au « son » produit, que je suis arrivé au bout de course de la touche. J’adore le toucher également, il a un revêtement « Soft touch » ultra agréable qui tient dans le temps, qui lui, n’est pas parti, comme sur mon ancien « Razer Anansi ». Concernant l’appairage en Bluetooth, il est ultra rapide, grâce à la 4.0. Pas de temps de latence lors de la frappe.
Pour ma part, je le laisse rechargé plusieurs heures (2/3H) pour être certain qu’il soit à 100% ; Chose que je peux à la rigueur lui reprocher, c’est un indicateur de batterie intégré (à maintenir et voir combien de « DEL » vont s’allumer ; par exemple) & la seconde, le bouton « Power On/Off » sous le clavier… Ok c’est fait en « Chine », mais nous n’avons pas tous des pinces à épiler à la place des doigts… ; je m’en suis d’ailleurs, servi sur tous mes appareils, PC normal y compris ; sans le Num.Pad, je gagne pas mal de place et un meilleur positionnement avec la souris. Alors, je préviens tout de suite, oui, il est en QWERTY [Pour certains projets, je préfère utiliser un clavier QWERTY, pour plus de facilité, même si je tape sans regarder, parfois, c’est bien aussi pour éviter de chercher 10min, d’avoir un visuel].

Compatibilités testées [Via BT & Filaire] sur :
– Raspberry Pi : Zero W [BT] :: OK | 2B+ [BT + adaptateur & Filaire] :: OK | 3B [BT] :: OK | 3B+ [BT] :: OK  | 4B [BT] :: OK
– Tablette « iPad 4 » : Sur iOS 10.3 [BT] :: OK | Tablette Android [BT] :: OK
– Smartphone : Xiaomi Mi Max 3 [BT] :: OK | Xiaomi Note 8T [BT] :: OK |Apple iPhone 6 [BT] :: OK | HUAWEI P20 Lite [BT] :: OK
– Ordinateurs : Windows 10 [Via BT & Filaire] :: OK | Linux [Via BT & Filaire] [Avec toutes les distributions que j’ai pu tester en vidéos et en dehors] :: OK | Mac OSX – MacBook [Via BT & Filaire] :: OK

Ensuite, il permet de switch entre 3 périphériques ; je teste ça et surprise : j’ai pu switch sans soucis entre les 3 Raspberry Pi [Déjà associées] d’un simple raccourcis clavier : « FN » + « Q » (Premier périph’) ; vous aurez compris avec les deux touches suivantes, marquées du symbole bluetooth, sont faites pour cette fonction  ; Autre petite chose, c’est que si vous l’avez connecté, a un PC, vous pouvez « switcher » vers un appareil en BT et pour revenir sur le mode « filaire » : « FN » + « R ».

Pour le poids, le gabarit… Eh bien, je savais à quoi m’attendre, plutôt léger, socle en plastique plutôt robuste, un châssis style Aluminium solide, des touches en ABS vraiment bien finies, jolie police d’écriture, bien gravées, et les switchs bleus, font vraiment leur travail.
Il mesure : 348mm (L) x 101mm (l) x 28/36mm (h : variable selon si mis sur les pieds ou à plat) ; avec un poids de 600Grs [à 20Grs près, ou une vache près, comme dirait Sire Karadoc]
En le comparant à la taille de mon Logitech, le Drevo, fait vraiment tout petit. Pas de repose poignets, mais ce n’étais pas ce que je lui demandais.

Pour certains d’entre vous, qui ont l’habitude de regarder leur clavier, le fait qu’il soit « QWERTY » mais, totalement réglable « AZERTY compatible » sur la machine sur laquelle il est relié, pourra éventuellement vous déstabiliser, et là, sachez qu’il existe un autre modèle, mécanique, bluetooth et format mini également, mais sous un autre nom.

Le fait de changer de gabarit de clavier, peut aussi perturber si vous êtes un joueur, et bien, disons qu’étant passé de ce fameux « Razer » à un Logitech, les touches étant plus petites, j’ai vite pris le pas, et là, pas de surprise, les touches sont quasiment de la même surface.
Parlons des modes lumineux, personnellement, je n’ai pas compté le nombre total, rapidement, je dirais grosso-modo 6, voir 7 :


– Mode fixe (« FN » + « Backspace »), dont on change ensuite la couleur via « FN » + « DEL ».
– Mode « Snake » : « FN » + « Home » ; pour changer la luminosité, « FN » + « Flèche Haut » pour Augmenter, « Flèche Bas » pour baisser ; et la vitesse se change avec « FN » + « Flèche Droite » pour accélérer, et forcément, « Flèche Gauche » pour ralentir – Penser à retenir ces combinaisons, car elles fonctionneront sur quasi tous les modes (sauf la vitesse, sur le mode fixe… ^^)
– Mode « Wave » : RAINBOW Power… je pense que vous aurez compris, pas d’autres explications… Donc pour passer sur ce mode, toujours utiliser le « FN » + « DEL ».
– Mode « Breathing / Respiration » : Ce mode fait un cycle de couleur en même temps que l’animation (sachant que je ne sais pas encore, si je peux laisser le mode « breath » sur une seule couleur fixe : Vert par exemple).

Et bien d’autres modes que je vous inviterai à découvrir dans la galerie photos.

Au final : ce clavier est vraiment une bonne surprise, il répond à toutes mes attentes, à de très gros points forts, dont un également, que je n’ai pas parlé, qui est son prix : ~55€ sur Amazon. Il est solide, des touches réactives, douces au toucher, pas de lags, ultra lumineux [au niveau maximum, ce qui réduit, forcément, son autonomie], et pouvoir l’utiliser sans faire l’appairage sur 3 machines, et switcher à la volée, je trouve ça, juste génial. 

Je vous laisse le découvrir :

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *